Jupiter : de nouvelles images spectaculaires de ses bandes nuageuses

Hubble et le télescope Gemini de l’hémisphère nord continuent à nous fournir des images à différentes longueurs d’onde de la fascinante et très dynamique atmosphère de Jupiter.

Le monde des exoplanètes est encore loin de nous être aussi familier que celui des planètes du Système solaire. Il serait toutefois faux de dire que nous en connaissons tous les secrets que nous sommes blasés par les images que les yeux de la Noosphère sont capables de former en se tournant, par exemple, vers les géantes gazeuses. Depuis quelques temps déjà, le télescope spatial Hubble et le télescope Gemini North sur le Mauna Kea, à Hawaï, nous livrent des images spectaculaires de Jupiter prises dans plusieurs bandes spectrales.

Une vision multispectrale
Futura en avait déjà rendu compte dans de précédents articles dont celui, ci-dessous, et les astronomes menant des campagnes d’observations de la géante avec ces instruments viennent de mettre en ligne les derniers résultats de leurs travaux, même si certains se trouvent dans des articles déjà publiés depuis l’année dernière.

De même que dans le cas de la biosphère, de l’hydrosphère et de l’atmosphère terrestre, sans oublier la surface minérale de la Terre, les observations dans le visible, l’infrarouge et l’ultraviolet révèlent des caractéristiques différentes des phénomènes, livrant des informations qui se complètent pour décrypter les mystères de l’Univers. Ces observations fournissent des informations sur l’atmosphère de Jupiter, chaque longueur d’onde sondant différentes couches de nuages et révélant des particules de brume diverses, celles-ci contenant des molécules qui se comportent comme des colorants en raison des lois de la mécanique quantique comme l’explique par exemple le prix Nobel de Physique Richard Feynman dans son célèbre cours. Ainsi, la Grande Tache Rouge a cet aspect en raison de molécules dans ces particules qui absorbent le rayonnement solaire aux longueurs d’onde ultraviolettes et bleues, lui donnant donc une couleur rouge dans le visible et un aspect sombre aux longueurs d’onde ultraviolettes.

Source : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/jupiter-jupiter-nouvelles-images-spectaculaires-bandes-nuageuses-60120/

Laisser un commentaire