Une sonde spatiale de la Nasa va survoler la plus grande lune du Système solaire ce soir

Il y a plus de 20 ans, la sonde Galileo s’approchait comme jamais de Ganymède. Aujourd’hui, l’aventure est relancée. La mission Juno s’apprête à survoler la plus grande lune de Jupiter à seulement 1.038 kilomètres d’altitude. Les astronomes sont impatients d’en recevoir les données.

En mai 2000, la sonde de la Nasa Galileo nous offrait les images les plus proches jamais obtenues de Ganymède. Ce lundi soir, à 19 h 35, heure de Paris, la mission Juno rendra une nouvelle visite rapprochée à la plus grande lune de Jupiter. Elle la survolera à seulement 1.038 kilomètres d’altitude. Et les astronomes en attendent beaucoup. Car la sonde Juno est équipée d’instruments sensibles, capables de voir Ganymède comme jamais auparavant.

C’est d’abord la croûte de glace d’eau de Ganymède qui sera observée. Le radiomètre à micro-ondes (MWR) embarqué à bord de Juno montrera comment la composition et la structure de cette glace varient en fonction de la profondeur. Pour mieux comprendre les motifs clairs et sombres que les astronomes ont déjà notés sur la surface. Le tout en attendant l’étude approfondie du Jupiter Icy Moons Explorer (Juice, ESA) qui viendra se mettre en orbite autour de Ganymède en 2032.

Propulsé par HelloAsso

De précieuses données à venir
Juno enregistrera aussi des données sur l’ionosphère ténue de la plus grande lune de Jupiter. Grâce à de petits changements de fréquence dans les signaux radio qui auront traversé cette couche externe de l’atmosphère de Ganymède alors que la sonde passera derrière la lune. Objectif : comprendre le lien entre l’ionosphère de Ganymède, son champ magnétique intrinsèque et la magnétosphère de Jupiter.

Juno recueillera aussi des informations sur l’environnement dans lequel la sonde évoluera à ce moment-là. Elle mesurera les particules de haute énergie pour établir un diagnostic des niveaux de rayonnements.

La JunoCam fournira, elle, des images probablement à couper le souffle de Ganymède. Un régal pour les yeux, mais qui aidera aussi les astronomes à identifier des changements qui ont pu intervenir à la surface de la lune depuis les images renvoyées par Voyager et Galileo.

Source : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/ganymede-sonde-spatiale-nasa-va-survoler-plus-grande-lune-systeme-solaire-ce-soir-87853/

Laisser un commentaire