Ce n’est certes pas le premier pépin que subit Hubble, mais cette fois, l’affaire semble vraiment sérieuse. Le télescope spatial de la NASA, en service depuis plus de 30 ans, est à l’arrêt depuis le dimanche 13 juin. L’agence spatiale américaine a confirmé la panne de l’ordinateur de bord vendredi dernier, et les tentatives de redémarrage n’ont rien donné ce week-end.

Les soucis de Hubble proviendraient d’un module mémoire détérioré. Le télescope spatial est doté d’un module de secours « doublon », mais les ingénieurs ne sont pas parvenus à effectuer la bascule sur ce second module. Hubble en panne, peut-être définitivement, c’est un œil vers l’univers profond qui se ferme.

Heureusement pour les scientifiques et les astronomes, Hubble devait bientôt laisser sa place à James Webb, un télescope spatial encore plus performant et incroyablement précis, dont la date de lancement n’a cessé d’être repoussée. C’est à l’automne de cette année que James Webb devrait enfin être placé en orbite à 1,5 million de kilomètres de la Terre, autour du point de Lagrange L2 du système Soleil-Terre (1).

Source : https://kulturegeek.fr/news-228500/telescope-spatial-hubble-repond-plus-plusieurs-jours