Qu’est-ce qu’une éclipse ?

Pendant quelques instants, notre perception de la Lune ou du Soleil change lors d’une éclipse. Que se passe-t-il exactement lors de ce phénomène astronomique ?

Assister à une éclipse est généralement un spectacle qu’on n’oublie pas. D’une part, parce que c’est un événement qu’il faut un minimum anticiper pour en profiter — il ne peut y en avoir que 7 maximum en une année. D’autre part, il y a quelque chose de poétique dans ce changement bref de notre perception de la Lune ou du Soleil. Mais que se passe-t-il exactement lors d’une éclipse ?

COMMENT SE PRODUIT UNE ÉCLIPSE ?
Quels que soient les objets célestes impliqués, l’éclipse désigne la disparition, totale ou partielle, d’un astre dans l’ombre ou la pénombre d’un autre, de façon temporaire. Autrement dit, l’éclipse survient lors d’un alignement entre plusieurs corps. Sur Terre, nous avons la chance de pouvoir assister à deux types d’éclipses : éclipse solaire ou éclipse lunaire.

Pour comprendre ce qu’est une éclipse de Lune ou de Soleil, il faut se rappeler de ces deux mouvements distincts :

La Lune se déplace sur son orbite autour de la Terre,
Et la Terre se déplace sur son orbite autour du Soleil.

QU’EST-CE QU’UNE ÉCLIPSE DE LUNE ?
Mécaniquement, il arrive donc parfois que la Terre se retrouve entre le Soleil et la Lune. Par conséquent, notre planète bloque alors la lumière du Soleil qui est d’habitude réfléchie par la Lune. Puisque cette lumière ne peut plus atteindre la face visible du satellite, celui-ci est plongé dans l’ombre de la Terre.

En fonction de l’alignement entre les trois objets célestes, on distingue généralement deux types d’éclipses lunaires :

L’éclipse totale de Lune : le satellite est entièrement plongé dans l’ombre de la Terre et prend momentanément une coloration rougeâtre (le phénomène vient du fait que l’atmosphère terrestre filtre la lumière bleue émise par le Soleil).
L’éclipse partielle de Lune : le satellite est en partie plongé dans l’ombre de la Terre.
Une éclipse de Lune ne peut advenir qu’au moment de la pleine Lune. Il n’y a pas d’éclipse de Lune tous les mois, tout simplement parce que l’orbite lunaire autour de la Terre est inclinée par rapport au plan de la trajectoire de la Terre autour du Soleil.

Ce type d’événement peut être vu depuis la partie de la Terre qui est plongée dans la nuit. Cela dure en général quelques heures. On peut admirer le spectacle sans aucune protection.

QU’EST-CE QU’UNE ÉCLIPSE DE SOLEIL ?
Également, il arrive que la Lune se retrouve entre la Terre et le Soleil. Ainsi, la Lune se met à bloquer la lumière du Soleil qui atteint habituellement la Terre. Ce faisant, la Lune projette son ombre et sa pénombre sur notre planète.

En fonction de leur alignement, et la position de l’observateur ou observatrice sur Terre, on distingue trois types d’éclipses solaires :

L’éclipse totale de Soleil : la totalité du disque du Soleil est masquée par la Lune. On peut alors voir la couronne solaire, c’est-à-dire la partie la plus externe de l’atmosphère de l’étoile.
L’éclipse partielle de Soleil : la Lune ne masque qu’une partie du Soleil.
L’éclipse annulaire de Soleil : la Lune étant plus éloignée de la Terre, elle ne bloque pas totalement le Soleil. On peut observer un anneau brillant entourant la Lune.
Une éclipse de Soleil se produit donc toujours au moment de la nouvelle Lune.

Ce type d’événement demande plus d’anticipation qu’une éclipse lunaire pour être observé. Il faut non seulement être du côté de la Terre où il fait jour pour en profiter, mais il faut en plus se trouver dans l’ombre (éclipse totale) ou la pénombre (éclipse partielle) de la Lune. Le spectacle ne dure que quelques minutes. Il est impératif de se protéger les yeux pour y assister en toute sécurité, car les risques de lésions irrémédiables sont bien réels.

Source : https://www.numerama.com/sciences/749659-quest-ce-quune-eclipse.html

Laisser un commentaire