Cette naine blanche tourne sur elle-même en seulement 25 secondes !

25 secondes. Il n’en faut pas plus à cette étonnante naine blanche pour faire un tour complet sur elle-même. Un record ! Le tout grâce à une compagne plus grosse qu’elle et à un mécanisme étrange qualifié d’« hélice magnétique ».

Une naine blanche, c’est une étoile qui a brûlé tout son carburant. Après avoir perdu ses couches externes, elle continue de rétrécir et de refroidir pendant des millions d’années. Et J0240+1952 est l’une d’entre elles. De la taille de notre Terre environ, mais 200.000 fois plus massive. Mais ce qui la rend vraiment particulière, c’est son incroyable vitesse de rotation. Alors que notre planète tourne sur elle-même en 24 heures, cette étoile naine blanche le fait en seulement… 25 secondes !

Les chercheurs de l’université de Warwick (Royaume-Uni) expliquent cette vitesse extrême par la présence, à proximité de J0240+1952, d’une autre étoile. La naine blanche, en effet, aspire de la matière de sa compagne. Un plasma qui tombe à grande vitesse sur son équateur et lui fournit la formidable énergie qui alimente sa rotation.

Des « hélices magnétiques » plein le ciel ?
C’est d’ailleurs ce plasma qui a permis aux astronomes de mesurer la vitesse de rotation de J0240+1952. À un moment dans son histoire, l’étoile a développé un fort champ magnétique. Résultat, une grande partie du plasma aspiré est en fait propulsé vers l’espace à quelque 3.000 km/s. Le reste s’écoule vers les pôles magnétiques de la naine blanche. Formant des points brillants et provoquant des pulsations identifiables dans la lumière qui nous parvient. À condition de recourir aux plus sensibles de nos instruments.

En quelque 70 ans d’observations, c’est seulement la deuxième fois que les chercheurs notent ce phénomène dit d’« hélice magnétique ». Mais la première fois qu’ils peuvent réellement confirmer la grande vitesse de rotation de la naine blanche. « Sur la base de notre première observation, nous avions construit un modèle. Il prévoyait que la naine blanche devait tourner très rapidement. Cette deuxième observation le confirme », s’enthousiasme Tom Marsh, physicien, dans un communiqué. De quoi envisager désormais ce mécanisme d’« hélice magnétique » comme une propriété générique des systèmes binaires à naine blanche réunissant certaines conditions.

Source : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-cette-naine-blanche-tourne-elle-meme-seulement-25-secondes-86821/

Laisser un commentaire