Éruption du Cumbre Vieja à La Palma : une nouvelle bouche éruptive s’ouvre sur le volcan

Avec 67 jours d’intense activité, le Cumbre Vieja bat un record de longévité. Il s’agit désormais de l’éruption la plus longue sur l’île de La Palma depuis 375 ans. Et elle ne semble pas vouloir s’arrêter. Hier, une nouvelle bouche éruptive s’est ouverte sur le côté sud du volcan, provoquant de nouveaux dégâts.

Voilà désormais 67 jours que le Cumbre Vieja déverse ses torrents de lave sur l’île de La Palma, dans l’archipel des Canaries. Le volcan bat ainsi un nouveau record : il s’agit de l’éruption la plus longue sur l’île depuis celle de Fuencaliente, en 1677. Si certains signes ténus laissent penser aux scientifiques que l’éruption est sur un lent déclin (voir notre précédent article, ci-dessous), l’activité éruptive externe ne semble toujours pas refléter cet état de fait.

Une nouvelle bouche éruptive s’est ainsi ouverte ce jeudi, au niveau du cratère secondaire, localisé au sud du cône principal. L’ouverture de cette nouvelle fissure a provoqué immédiatement une nouvelle coulée de lave, qui a dévalé la pente très rapidement, à une vitesse de 600 mètres à l’heure. De nouveaux dégâts sont à déplorer. Le cimetière de Las Machas a notamment été détruit, ainsi que de nombreux bâtiments.

Lent déclin : des signaux ténus mais pas de tendance claire
Il y a quelques jours, une nouvelle coulée avait atteint la mer, entraînant la formation d’un important panache de vapeur et de gaz, ce qui avait contraint les autorités à confiner environ 3.000 personnes dans la partie ouest de l’île.

Plusieurs séismes ont encore été enregistrés ces derniers jours. L’origine de ces tremblements de terre est plutôt profonde, au-delà de 30 kilomètres, ce qui pourrait indiquer un réarrangement des contraintes au niveau de la chambre magmatique. Mais les scientifiques restent prudents sur l’interprétation de cette manifestation sismique. Car si elle peut signifier une vidange du réservoir, il est également possible qu’elle soit le signe d’une nouvelle arrivée de magma. Pour l’instant rien n’est donc certain, d’autant plus que les nouvelles données concernant la déformation en surface des flancs du volcan ne montrent pas de tendance claire. Seule une légère déflation continue à être enregistrée au niveau de quelques stations. Des données qui ne permettent pas pour l’instant de prédire la fin de l’éruption.

Source : https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/volcan-eruption-cumbre-vieja-palma-nouvelle-bouche-eruptive-ouvre-volcan-5243/

Laisser un commentaire