Le rover Perseverance dispose d’une certaine autonomie pour rouler sur Mars. La Nasa compte se reposer sur cette capacité pour le prochain itinéraire de l’astromobile, d’une distance de 5 kilomètres.

Le rover Perseverance s’apprête à reprendre la route sur Mars. Après avoir passé du temps à collecter divers échantillons à la surface de la planète rouge, l’astromobile de la mission Mars 2020 va devoir avancer vers sa prochaine zone de prélèvement. Pour cela, il voyagera sur 5 kilomètres, a précisé la Nasa le 18 mars 2022. Ce trajet pourrait « être la plus grande distance parcourue en un mois par un rover martien », indique le Jet Propulsion Laboratory sur Twitter.

Perseverance doit atteindre un delta, c’est-à-dire une embouchure triangulaire. Elle a vraisemblablement été formée par une ancienne rivière dans le cratère Jezero, où la mission s’est posée il y a plus d’un an. La Nasa a l’intention de se reposer sur l’autonomie du rover en matière de conduite et notamment sur un logiciel, AutoNav, qui a été installé à bord de Perseverance. Il permet au rover de décider d’une trajectoire sans intervention humaine, en utilisant les images obtenues avec ses caméras. AutoNav est particulièrement utile sur des trajets assez plats, avec des dangers modérés (des gros rochers, des pentes), que le rover peut détecter et contourner aisément.

« Une série record de sprints » jusqu’au delta
Le rover gère ainsi davantage la conduite lui-même, sans forcément toujours attendre les instructions venant de l’équipe responsable, ici sur Terre. Le trajet que s’apprête à effectuer Perseverance en se reposant sur ses capacités de navigation autonome est décrit comme « une série record de sprints » par la Nasa. Si le rover y parvient, il sera le premier à couvrir autant de distance en un seul mois. Sa route sera semée de quelques embuches : Perseverance va devoir composer avec du sable, des cratères et des roches pointues.

Évidemment, Perseverance n’est jamais complètement livré à lui-même, même quand il utilise AutoNav. La Nasa doit continuer de planifier son itinéraire de base et de repérer des obstacles, en indiquant au moins des zones à éviter pour le rover.

Jusqu’à l’arrivée de Perseverance dans le delta, le rover devrait mener moins d’activités scientifiques qu’auparavant. La Nasa souhaite se concentrer sur la conduite pour arriver rapidement à cette nouvelle destination. Mais le rover devrait tout de même prendre beaucoup de photos, qui nous montreront son point de vue tandis qu’il s’approche de plus en plus du delta de ce cratère si prometteur.

Source : https://www.numerama.com/sciences/891587-perseverance-sera-mis-a-lepreuve-avec-son-prochain-trajet-de-5-km-sur-mars.html