Il y a un an, Ingenuity s’élevait dans l’atmosphère martienne, pour la toute première fois. La Nasa ne songeait pas que lorsqu’elle fêterait le premier anniversaire de cet événement historique, l’hélico serait toujours opérationnel.

Il n’était monté qu’à 3 mètres au-dessus de la surface de Mars, mais c’était un bond de géant pour l’humanité. Le 19 avril 2021, l’hélicoptère Ingenuity de la Nasa réussissait le tout premier vol sur une autre planète que la Terre. C’était il y a un an, exactement.

Le plus impressionnant dans cette aventure, c’est que la Nasa n’imaginait probablement pas qu’au moment de fêter le premier anniversaire de cet événement marquant, Ingenuity continuerait de fonctionner. À l’origine, ce robot a été imaginé comme un ajout à la mission Mars 2020, en plus du rover Perseverance. Ingenuity devait surtout faire la démonstration technologique du vol sur Mars. C’est pourquoi il n’embarque pas d’instrument scientifique. S’élever en autonomie dans l’atmosphère de Mars représentait déjà un défi très exigeant.

Au départ, Ingenuity n’avait que 31 jours pour réaliser sa mission, après avoir été déposé sur la surface martienne par Perseverance. Jusqu’à 5 tentatives de vol devaient être réalisées pendant ce laps de temps. Finalement, Ingenuity a dépassé les attentes, si bien que la Nasa a décidé de prolonger sa mission.

Un an plus tard, 25 vols pour Ingenuity sur Mars (et ce n’est pas fini)
À la date du 19 avril 2022, le « carnet de vol » d’Ingenuity est le suivant :

Nombre total de vols 25
Distance totale parcourue en volant 5 824 mètres
Altitude maximale 12 mètres
Temps de vol cumulé 46 minutes

Désormais, il n’est plus question de fin de mission pour Ingenuity. Mais que fait-il de ses journées ? Après tout, le robot a déjà accumulé beaucoup de données et testé ses différents composants dans diverses situations. Alors, désormais, il aide les scientifiques à orienter Perseverance. Tant qu’il continue de bien fonctionner, sans gêner son gros compagnon roulant, il reste son allié. Ingenuity peut survoler des zones inaccessibles pour un rover et prendre des photos.

Ingenuity doit faire face à des défis pour soutenir ainsi Perseverance, en volant plus haut par exemple. Il lui faut aussi impérativement rester proche du rover, car Ingenuity ne peut fonctionner qu’en liaison avec lui. Les deux robots ne doivent pas être séparés de plus d’un kilomètre, sinon la communication ne passe plus. Rester dans ce périmètre devient plus compliqué, car il faut s’adapter à la mission de Perseverance. C’est lui le cœur de la mission, Ingenuity doit donc le suivre partout où il va.

Personne ne peut dire à quoi ressemblera le dernier vol d’Ingenuity. Espérons qu’Ingenuity fête d’autres anniversaires avant !

Source :https://www.numerama.com/sciences/928131-25-vols-5-824-metres-46-minutes-un-an-plus-tard-le-carnet-de-vol-dingenuity-sur-mars-est-epatant.html