Il est encore temps d’observer l’alignement de sept planètes de notre système solaire et de la Lune, cela dure jusqu’au 27 juin. Il suffit de lever les yeux la nuit vers le ciel en direction de l’Est. Vous pouvez même vous aider d’une application. Ce phénomène ne se reproduira pas avant 2124.

« La grande parade des planètes », un phénomène exceptionnel que l’on peut tous observer depuis le 14 juin et jusqu’au 27 juin 2022 depuis la Terre.

Comme l’explique sur son site l’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE), il s’agit d’un « regroupement dans le ciel de huit objets du système solaire : la Lune et les 7 autres planètes, toutes rangées du côté ouest du Soleil. Il sera ainsi possible de les apercevoir toutes simultanément juste avant le lever du soleil. L’observation des planètes les plus brillantes, Vénus, Jupiter, Saturne et Mars, ne présentera aucune difficulté particulière. Il n’en sera pas de même pour les autres planètes, d’éclat plus faible, dont la proximité avec le Soleil exigera l’usage d’une aide optique ».

À Vigneulles-lès-Hattonchâtel, dans la Meuse, un passionné d’astronomie, dont l’observatoire amateur possède l’un des plus grands télescopes européens ouverts au public, nous explique ce que nous pouvons observer et les conditions pour pouvoir le faire. : « D’abord, il faut une nuit dégagée, sans nuage et de préférence sans pollution lumineuse. Si vous êtes en ville, il faut essayer de trouver un endroit loin des lampadaires. »

Pour profiter du spectacle, il faut regarder le ciel vers l’Est. Vers 1 h du matin. Saturne est la première planète à apparaître

Marc Kaschminski, Association du Télescope des Côtes de Meuse

Pour profiter du spectacle, il faut regarder le ciel vers l’Est. Vers 1 h du matin, Saturne sera la première planète à apparaître. Elle sera suivie par Neptune, Jupiter, Mars, visibles à l’œil nu, car très brillantes. La lune s’intercalera entre Jupiter et Mars. Vénus et Mercure feront leur apparition avant l’aube, mais ne seront visibles que si vous êtes équipés pour les observer. Le dernier sera le soleil qui se lève entre 5 et 6 heures du matin en France métropolitaine.

Une application pour observer le ciel en temps réel
Pour préparer l’observation, Marc Kaschminski conseille d’utiliser une application que l’on peut aussi trouver sur le web, Stellarium un logiciel libre de planétarium, pour afficher le ciel en 3D en temps réel. On peut aussi utiliser l’outil pour voir les planètes et la voie lactée telles que nous pourrons les voir en choisissant l’horaire. Encore plus amusant, on peut voir la trajectoire des planètes en temps réel ou en accéléré. C’est une sorte de planétarium virtuel que vous pouvez piloter vous-même.

Eclipses sur Jupiter le 9 août 2022
L’observatoire des côtes de Meuse est une référence dans la région. Marc Kaschminski, passionné d’astronomie depuis plus de 40 ans, ouvre régulièrement son télescope géant pour en faire profiter le public. Un télescope qu’il a construit lui-même pendant 10 ans et qui est au fond de son jardin. Pour lui, la planète la plus fascinante est Jupiter. D’ailleurs, il se prépare pour un autre événement les éclipses d’Io et Ganymède, deux des satellites de Jupiter qui vont projeter leur ombre sur la planète le 9 août 2022.

L’alignement des planètes de notre systeme solaire ne se reproduira pas avant 2124.

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/meurthe-et-moselle/nancy/astronomie-alignement-de-sept-planetes-et-de-la-lune-un-phenomene-rare-visible-a-l-il-nu-jusqu-au-27-juin-2570688.html