Dans le but de résoudre un mystère sur l’atmosphère martienne, les scientifiques de la Nasa font une nouvelle fois appel aux gens. Ce projet s’appelle « Cloudspotting on Mars » et invite le public à identifier des nuages martiens à l’aide de la plateforme de science citoyenne Zooniverse.

Avec un nouveau projet appelé « Cloudspotting on Mars », et partagé sur son compte Twitter le 29 juin 2022, la Nasa appelle les citoyens et les citoyennes à occuper leur temps libre en passant au crible les données atmosphériques martiennes pour… identifier des nuages. N’importe qui peut le faire, n’importe quand. Ce n’est pas la première fois que la Nasa lance ce genre de projet : un précédent appel concernait les protubérances et les éruptions du Soleil.

Pour chasser ces nuages, vous pouvez accéder au système « Cloudspotting on Mars » via la plateforme en ligne Zooniverse. Les informations recueillies par la Nasa pourraient aider les chercheurs à comprendre pourquoi l’atmosphère de la planète Mars n’est que 1 % plus dense que celle de la Terre, bien que certains éléments suggèrent aussi le contraire.

Bulletin météo du jeudi 30 juin 2022

Des dizaines de milliers de nuages à identifier
« Nous voulons savoir ce qui déclenche la formation de nuages — en particulier les nuages de glace d’eau, qui pourraient nous apprendre à quelle hauteur la vapeur d’eau pénètre dans l’atmosphère – et pendant les saisons », a déclaré Marek Slipski, chercheur postdoctoral au Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la Nasa.

Pour aider l’agence spatiale à passer au crible ces données, il faudra marquer les nuages à l’aide d’un cercle vert afin que les scientifiques puissent étudier plus efficacement où ils se produisent dans l’atmosphère.

En découvrant où et comment les nuages apparaissent, les scientifiques de la Nasa espèrent mieux comprendre et identifier la structure de l’atmosphère moyenne sur Mars, située entre 50 et 80 kilomètres d’altitude. C’est dans cette optique que « Cloudspotting on Mars » a été développé. Le projet s’articule autour d’un « enregistrement de 16 ans de données » provenant du Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) de la Nasa, lequel étudie la planète rouge depuis 2006. Cependant, la Nasa déclare sur son site que c’est « beaucoup de données à parcourir pour une petite équipe ».

Comme l’indique le compte Twitter de The Zooniverse, « il y a tellement de nuages qu’une seule personne ne peut pas tous les trouver seule. Avec votre aide et celle d’autres citoyens scientifiques, nous pensons que des dizaines de milliers de ces nuages peuvent être identifiés ! ».

Ce projet comprend aussi des webinaires occasionnels, où les participants — peut-être vous ! — peuvent écouter les scientifiques évoquer plus en détail comment les données recueillies seront utilisées.

Source : https://www.numerama.com/sciences/1023412-vous-pouvez-chercher-des-nuages-sur-mars-pour-aider-la-nasa.html