Avis de tempête solaire sur la planète Terre. Un orage magnétique va déferler sur la Terre la nuit prochaine, selon les prévisions de la Nasa, dont la physicienne en météorologie spatiale Dr Tamitha Skov se fait l’écho sur le réseau social Twitter. « Le long filament semblable à un serpent a fait la roue du Soleil dans un ballet époustouflant. L’orientation magnétique de cette tempête solaire dirigée vers la Terre sera difficile à prévoir, écrit la spécialiste, dans son dernier bulletin (voir tweet ci-dessous). « Des conditions de niveau G2 (éventuellement G3) – une classification qui correspond à un événement d’intensité « modérée », peuvent se produire si le champ magnétique de cette tempête est orienté vers le sud ! », précise-t-elle.

Ce phénomène, bien connu des astronomes, est la conséquence de l’accumulation d’énergie à la surface de notre étoile. Les éruptions solaires, ou éjections de masse coronale en jargon d’astrophysicien, projettent du plasma solaire à très grande vitesse dans l’espace, qui peut ensuite frapper la haute atmosphère de la Terre et interagir avec son champ magnétique.

« En général, nous sommes bien protégés du Soleil, déclarait Aurélie Marchaudon, chercheuse à l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie (IRAP), dans un article paru l’an dernier sur le site du CNRS. Notre atmosphère bloque une grande partie des rayons UV et X et notre magnétosphère dévie le vent solaire (flux de plasma). Mais quand les éruptions solaires sont suffisamment fortes et orientées vers la Terre, elles peuvent créer des perturbations sur notre planète. »

Concernant l’orage magnétique de la nuit prochaine, des impacts sont possibles sur les réseaux de télécommunications, dont les signaux radio et GPS, ainsi que sur les réseaux électriques de haute altitude. Par ailleurs, l’orbite de certains satellites pourrait devoir être corrigée depuis le contrôle au sol. Généralement, les effets durent de quelques minutes à plusieurs heures et les zones les plus touchées sont les régions polaires et équatoriales. Son effet principal devrait être de générer de fantastiques aurores boréales.

Toutefois, l’astre solaire étant entré dans un nouveau cycle d’activité, qui devrait culminer en 2025, des évènements plus importants sont à prévoir dans les années à venir, avec cette fois des conséquences beaucoup plus significatives.

Source : TF1