États-Unis : les images impressionnantes de l’ouragan Ida

L’ouragan Ida, passé de la catégorie 4 à la catégorie 1, a fait de lourds dégâts en Louisiane dimanche

La Louisiane, largement privée d’électricité, se préparait lundi à découvrir l’étendue des dégâts provoqués par le passage de l’ouragan Ida, qui a fait au moins un mort près de La Nouvelle-Orléans et inondé de vastes régions côtières.

Déracinant les arbres, détruisant des toits ou certains bâtiments, l’ouragan a par sa violence plongé dans le noir plus d’un million de foyers dimanche soir, dont la grande ville de La Nouvelle-Orléans, selon le site spécialisé PowerOutage. US. Une personne a été tuée par la chute d’un arbre à Prairieville, près de La Nouvelle-Orléans.

Classé en catégorie 4 avec des vents de 240 km/h lorsqu’il a commencé dimanche peu avant midi (17 h 00 GMT) à directement frapper les côtes de cet État du Sud des États-Unis, l’ouragan s’est progressivement affaibli dans la nuit et a été classé lundi matin tempête tropicale par les services météorologiques américains.

À 04 h 00 locales lundi (11 h 00 en France), la tempête continuait à s’affaiblir, avec des vents à 97 km/h, au fur et à mesure de son avancée dans les terres, ont indiqué les services météo. Elle devrait désormais se diriger vers le nord puis l’est.

Les risques d’inondations se poursuivent
Les risques d’inondations se poursuivaient lundi, et des pluies torrentielles continuaient de s’abattre dans le sillage de la tempête, notamment dans les États du Mississippi et de l’Alabama.

« Nous n’avons plus d’électricité maintenant dans toute la ville ! C’est le moment de rester en sécurité à l’intérieur. Ce n’est pas le moment de sortir ! », a tweeté la maire de La Nouvelle-Orléans, LaToya Cantrell. Des habitants de LaPlace, près de La Nouvelle-Orléans, ont appelé à l’aide sur les réseaux sociaux en se disant piégés par l’eau qui montait et dans la commune de Jean Lafitte, l’eau a submergé les digues, a indiqué le maire Tim Kerner à WGNO, une filiale de la télévision ABC.

« Nous avons entre 75 à 200 personnes bloquées à Barataria », a-t-il dit. « Les vents sont encore trop forts, nous ne pouvons mettre à l’eau des bateaux pour les récupérer ».

« Les prochains jours seront difficiles »
Ida « sera l’un des ouragans les plus puissants à frapper la Louisiane depuis au moins les années 1850 », avait prévenu le gouverneur de l’État, John Bel Edwards. « Il n’y a aucun doute que les prochains jours et semaines seront extrêmement difficiles », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Le souvenir de Katrina, qui avait touché terre le 29 août 2005, reste douloureux en Louisiane. Plus de 1 800 personnes avaient péri et les dégâts s’étaient comptés en milliards de dollars.

La Maison Blanche a annoncé dimanche que les agences fédérales avaient déployé plus de 2 000 spécialistes en intervention d’urgence, y compris des équipes de recherches, ainsi que des réserves d’eau, de nourriture et des générateurs électriques. Avec le réchauffement de la surface des océans, les ouragans deviennent plus puissants, selon les scientifiques. Ils font notamment peser un risque de plus en plus important sur les communautés côtières.

Source : https://www.sudouest.fr/environnement/meteo/intemperies/etats-unis-les-images-impressionnantes-de-l-ouragan-ida-5647504.php

La température monte encore au Canada: 49,5 degrés et des dizaines de morts subites à Vancouver

Plusieurs dizaines de personnes sont décédées subitement depuis lundi dans la région de Vancouver, un pic de mortalité vraisemblablement lié à la canicule qui frappe l’ouest du continent américain, a annoncé mardi la police fédérale canadienne.

Deux postes de police de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de la région de Vancouver ont annoncé séparément qu’au moins 69 personnes sont décédées subitement depuis lundi dans les villes de Burnaby et Surrey, alors qu’un « dôme de chaleur » historique frappe l’ouest du Canada et des Etats-Unis.

« Nous pensons que la chaleur a contribué à la majorité des décès« , précise un communiqué de la police, ajoutant que la majeure partie des victimes sont des personnes âgées. « Ce temps peut être mortel pour les membres vulnérables de notre communauté, en particulier les personnes âgées et celles qui ont des problèmes de santé sous-jacents« , a déclaré un porte-parole de la GRC de Burnaby, Mike Kalanj, en exhortant la population à « vérifier si leurs proches et leurs voisins vont bien« .

More record-smashing heat forecast as Canada, US northwest bake © AFP or licensors
Propulsé par HelloAsso

La métropole canadienne sur la côte pacifique enregistre depuis plusieurs jours des températures supérieures à 30 degrés Celsius, bien au-dessus de la normale de 21 degrés en cette saison.

Un record de 49,5 degrés à Lytton

Un record de chaleur absolu pour tout le Canada a été battu lundi à Lytton, village au nord-est de Vancouver, où le mercure a grimpé jusqu’à 49,5 degrés, et plusieurs villes de l’intérieur de la province enregistraient encore mardi des températures supérieures à 40 degrés. « La durée de cette canicule est inquiétante car il y a peu de répit la nuit (…). Cette vague de chaleur record fera augmenter le risque de maladies liées à la chaleur« , a averti le ministère canadien de l’Environnement sur son site météo.

Outre la Colombie-Britannique, des avertissements de canicule ont aussi été lancés pour les provinces plus à l’est de l’Alberta, la Saskatchewan et le Manitoba, ainsi que pour une partie des territoires du Yukon et du Nord-Ouest, au nord du Canada.

Dans la région, les climatiseurs et ventilateurs sont en rupture de stock. Des villes ont ouvert des centres de rafraîchissement. Des campagnes de vaccination contre le Covid-19 ont été annulées, et des écoles fermées.

La canicule frappait également en début de semaine les villes américaines au sud de Vancouver, comme Portland (Oregon) et Seattle (Etat de Washington), également connues pour leur climat tempéré et humide, et où la température a atteint son plus haut niveau jamais enregistré depuis le début des archives, en 1940.

Source : https://www.rtbf.be/info/monde/detail_la-temperature-monte-encore-au-canada-49-5-degres-et-des-dizaines-de-morts-subites-a-vancouver?id=10794950