Thierry Legault photographie les panneaux solaires déployés sur l’ISS par Thomas Pesquet

Le 26 juin 2021, Thierry Legault a photographié la station spatiale internationale en train de passer devant le Soleil. Son image dévoile ainsi les panneaux solaires fraichement installés par l’astronaute français.

Lors de ses sorties extravéhiculaires des 16, 20 et 25 juin 2021, l’astronaute français Thomas Pesquet, actuellement en mission à bord de l’ISS, a déployé de nouveaux panneaux solaires avec son collègue américain Shane Kimbrough

Dès le lendemain, l’astrophotographe Thierry Legault, auteur du livre de référence Astrophotographie, a saisi la station spatiale internationale alors qu’elle passait devant le Soleil.  

En comparant l’image avec celle du 10 juin 2021 prise lors de l’éclipse partielle de Soleil, l’ajout des panneaux solaires se voit bien. Les nouvelles structures comblent les vides qu’il y avait entre les panneaux solaires existants.

Source : https://www.cieletespace.fr/actualites/thierry-legault-photographie-les-panneaux-solaires-deployes-sur-l-iss-par-thomas-pesquet?fbclid=IwAR2CN6rki-IirkTQR8BfPgYcSnuVnLUgUAFDPU7-Z-OgvEeCRISTC7k4-rc

Station spatiale internationale : Thomas Pesquet effectuera une 3e sortie dans l’espace vendredi

Le Français va poursuivre l’installation des nouveaux panneaux solaires de l’ISS, annonce la Nasa ce mardi. Ils remplacent des équipements qui ont déjà plus de vingt ans.
Thomas Pesquet sera à nouveau dans le vide sidéral vendredi, neuf jours et cinq jours après ses premières sorties extra-véhiculaire et pour finir le boulot. La troisième sortie de l’astronaute européen depuis l’arrimage du vaisseau « Endeavour » à la Station spatiale internationale, fin avril dernier.

Propulsé par HelloAsso

Installation d’un deuxième panneau solaire neuf
La Nasa a confirmé ce mardi la programmation d’une sortie supplémentaire, non programmée à l’origine, « afin de poursuivre les mises à niveau du système d’alimentation », après le déploiement du premier panneau solaire réalisé par Thomas Pesquet et son compère Shane Kimbrough, mercredi dernier. Les deux hommes installeront et déploieront le deuxième des six nouveaux panneaux solaires iROSA de l’ISS, avec le Français une nouvelle fois aux commandes de la mission.

Le 16 juin, Kimbrough et Pesquet ont déplacé le premier iROSA sur un support de montage sur la poutre du port 6, où il a été fixé dans sa configuration pliée. Le 20 juin, le duo est ressorti pour achever l’installation. Cette « déambulation » dans l’espace sera la cinquième de Thomas Pesquet, après les deux effectuées lors de son premier séjour, Proxima, en 2017. Elle est programmée à 14h, heure française, pour une durée d’environ six heures et demie.

Source : https://www.midilibre.fr/2021/06/22/station-spatiale-internationale-thomas-pesquet-effectuera-une-3e-sortie-dans-lespace-vendredi-9623936.php

ISS : Pourquoi Thomas Pesquet va-t-il effectuer deux sorties dans l’Espace la semaine prochaine ?

Cela fait partie des moments importants d’une mission à bord de l’ISS. Mercredi 16 et dimanche 20 juin, Thomas Pesquet fera deux sorties dans l’Espace

Thomas Pesquet va pouvoir s’échapper quelques instants des 388 m3 de volume habitable de la Station spatiale internationale (ISS) dans laquelle il est confiné depuis le 23 avril. Pas une, mais deux fois même. Car l’ISS va bénéficier de deux nouveaux panneaux solaires flambant neufs. Et c’est l’astronaute français, avec l’Américain Shane Kimbrough, qui vont les installer.

Deux sorties d’environ 6h30 chacune
Le duo effectuera deux sorties dans l’espace, mercredi et dimanche, pour cette opération. « Chacune d’elles devrait durer approximativement 6h30 », détaille la Nasa dans un communiqué.

La mission a son importance. En orbite autour de la Terre à une altitude maintenue entre 330 et 420 km, l’ISS dépend en grande partie de ses huit panneaux solaires pour assurer son approvisionnement en électricité. D’une superficie totale de 2.500 m², ils sont actuellement capables de générer jusqu’à 160 kilowatts de puissance pendant la journée orbitale, dont environ la moitié est stockée dans les batteries de la station pour être utilisée lorsqu’elle n’est plus exposée au soleil.

L’astronaute français Thomas Pesquet lors de sa deuxième sortie dans l’espace, le 24 mars 2017. — Handout / NASA / AFP

Augmenter la capacité de production d’énergie solaire de l’ISS
Ces huit panneaux fonctionnent bien. « Mais ils ont commencé à montrer des signes de dégradation, comme prévu puisqu’ils ont été conçus pour une durée de vie de quinze ans », explique la Nasa. Plusieurs ont atteint cet âge, voire largement dépassé, « la première paire de panneaux solaires ayant été installée en décembre 2000 », détaille l’agence spatiale américaine.

Les deux nouveaux panneaux à installer – fournis par Boeing et qui ont la particularité de pouvoir être transportés enroulés, ont été acheminés jusqu’à l’ISS, le 5 juin dernier par le cargo Dragon de Space X. Une fois déployés, ils s’étalent sur six mètres de large et 19 mètres de long. Thomas Pesquet et Shane Kimbrough ont pour mission de les installer devant six des huit panneaux solaires actuels. Avec une belle plus-value attendue à la clé puisque la capacité de production d’électricité de l’ISS devrait bénéficier de 20 à 30 % d’énergie supplémentaire et passer d’une capacité de production maximale de 160 kilowatts à 215. Avec ces deux nouveaux panneaux, la station spatiale aura aussi l’assurance d’avoir de l’énergie jusqu’en 2030.

Troisième et quatrième sorties dans l’Espace pour Pesquet
Avec cette mission, Thomas Pesquet connaîtra ses troisième et quatrième sorties dans l’Espace. Il avait effectué les deux premiers lors de sa première mission à bord de l’ISS, entre novembre 2016 et juin 2017, déjà avec Shane Kimbrough, qui a déjà six sorties extra-véhiculaires au compteur.

Ces deux nouvelles expéditions constituent de belles lignes au CV déjà bien rempli de Thomas Pesquet, lui qui prendra aussi le commandement de l’ISS, vers la fin de sa mission. Une première pour un astronaute français.

Source : https://www.20minutes.fr/sciences/3059615-20210611-iss-pourquoi-thomas-pesquet-va-effectuer-deux-sorties-espace-semaine-prochaine

THOMAS PESQUET EN DIRECT DEPUIS L’ESPACE JEUDI 17 JUIN 2021

Propulsé par HelloAsso

SAVE THE WEEK : Thomas Pesquet répondra en direct mi-juin aux questions de collégiens et étudiants !

C’est officiel ! Nous aurons un beau contact en direct avec @Thom_astro dans l’ISS depuis @UnivParisSaclay avec @collegecamus91 et @ARISSFR le jeudi 17 juin !Connectez-vous 12:30-15:30 !
Contact entre 13:30 et 14:00]Avec @EspritSorcier !


Assistez en direct à l’échange entre Thomas Pesquet et des collégiens et des étudiants ! Une série de questions-réponses avec le célèbre astronaute, entre la Terre et l’Espace. Ce contact exceptionnel sera animé par Fred Courant de l’Esprit sorcier, entouré d’invités tels que Michel Tognini, Raphaël Haumont ou encore Thierry Marx, qui répondront à toutes vos questions sur l’exploration spatiale et la vie à bord de l’ISS (Station Spatiale Internationale).C’est à la mi-juin prochaine que l’ISS avec à son bord Thomas Pesquet, passera au-dessus du campus de l’Université. À cette occasion, dans le cadre de l’organisation ARISS (Amateur Radio on the ISS), le collège Albert Camus de la Norville et l’Université Paris-Saclay ont été sélectionnés avec le club radio-amateur F5KEE (Viry-Châtillon, Essonne) pour entrer en contact radio avec Thomas Pesquet, à bord de l’ISS.Ce contact aura lieu autour du 18 juin 2021. La date exacte ne sera fixée qu’une semaine avant, comme le veut le process avec la NASA et l’ISS.
Pour faire profiter un maximum de personnes de ce moment unique, l’Université Paris-Saclay organise un grand événement. L’animation sera assurée par l’Esprit Sorcier avec le célèbre Fred et fera l’objet d’une émission retransmise sur la chaîne YouTube de l’Université.

La robotique sur l’ISS, ce n’est pas des 🤖 mais le #Canadarm 🇨🇦

Un bras extérieur de 17m de long et complètement articulé.

Absolument indispensable pour la maintenance extérieure mais surtout pour attraper des cargos ravitailleurs apportant 🍽💧et matériel scientifique 🧪 https://t.co/wITFqQbJmA